bandeau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue

au Grand Jardin

 

 

 

Nous serons heureux d’accueillir nos hôtes chaleureusement pour partager un moment privilégié dans notre restaurant et nos chambres de caractères.

Christine & Didier Favre

C’est dans ce lieu charmant que vous pourrez découvrir les cascades, les ruisseaux parsemés de tuf, la grotte et l’Abbaye avec visites guidées. Vos promenades vous emmènerons au pied des falaises abruptes ou vers des belvédères aménagés.
C’est dans ce cadre exeptionnel que nous vous invitons à déguster notre cuisine du terroir gourmande et inventive.

Niché au fond d’une reculée, Baume les Messieurs est classé parmi les villages les plus beaux de France. L’abbaye fondée par le moine Bernon est un site clusnisien.

« La Maison du Jardinier »

 

DSC_0393 copie

 

A la bifurcation de l’allée bordée de tilleuls et du chemin descendant au fond de la vallée, apparaît une maison qui est sans doute l’ancienne maison du jardinier.
La partie ancienne de cette demeure peut-être datée du milieu du XVIème siècle grâce aux armes de l’Abbé Guillaume de Poupet gravées entre les deux arcades en pierre du rez de chaussée. Tandis que les deux étages supérieurs qui s’ouvraient, l’un sur la place, l’autre dans la pente ouest, étaient réservés au logement. Le rez-de-chaussée de plain-pied avec le jardin aurait pu, à condition que les espaces laissés entre les arcs aient reçu un vitrage, être un jardin d’hiver. A droite de la maison en contrebas de la route, s’étendent, jusqu’à la vallée de la Seille, des jardins dont l’existence est formellement signalée au XVIIIème siècle. La situation de ces « grands jardins » à coté de l’Abbaye incite à penser qu’antérieurement les moines et leurs domestiques ont cultivé cet endroit à leurs fins personnelles. Pour faciliter la mise en valeur des lieux et pour respecter la déclivité du terrain, un mur de soutènement a été construit parallèlement à la rivière. Ce mur remplissait une fonction défensive puisqu’au début du XVIIIè siècle il était encore surmonté de créneaux.

 

logotourismenbmargemaitrereNB